Historique du B.C. Argayon

( avec l’aide des membres fondateurs, la mémoire depuis !!!)

Naissance du B.C. Argayon :

Le B.C. Argayon est né de la saga au B.C.Roman (voir ci-dessous).

Jacques Limet et Henri Bogaerts décident de délocaliser la compétition Zweiffel à l’Argayon, et de créer un nouveau club, le B.C. Argayon. Un défi, un challenge !

Les réunions avec Jacques se suivent à un rythme effréné, souvent au bureau d’Henri, il fallait faire vite pour continuer la compétition Zweiffel et en même temps que la LII. Heureusement nous avions le soutien de joueurs crédibles avant de nous lancer dans une telle entreprise.

La saga au B.C. Roman :

Jacques Limet, «le visionnaire », voulait consolider le B.C Roman, y ajoutant la compétition Zweiffel afin d’aider le club en nette régression de joueurs ! Mais après le décès du Président, Michel Paulus, patatras, Béatrice Guyot (entretemps intérim ) ne voulait pas de la Compétition Coupe Zweiffel, désapprouvait Jacques Limet et surtout ses compères, Wilmaer, Bisiaux, Bogaerts!!!

Les Statuts :(approuvé le 16 juin 2000):

Jacques surtout a concocté les statuts du B.C.Argayon (inspirés des statuts d’un autre club), nous souhaitions que les statuts reflètent la convivialité avant toute autre considération (unique aux autres clubs : il y a toujours moyen de jouer, même s’il manque un partenaire, « personne ne reste sur le carreau »).

Le Comité :

La Présidente : Marie-Claire Grosjean

Le secrétaire : Jacques Bisiaux

Les compétitions : Jacques Limet

Le trésorier : Henri Bogaerts

Les Commissaires aux comptes : Christine Wilmaer et Ghislaine Van de Weyer

Protocole, suppléant : Jean-Claude Goffaux

Les membres au 25 mars 1999 :

BIERNAUX Daniel LANGE Elisabeth RODWELL Jonathan

BISIAUX Jacques LIMET Jacques RICHELOT Yvette

BOGAERTS Henri MORIA René SCHAEKEL Anne-Marie

GREGOIRE Marinette PIERRE Emilie VAN de WEYER Ghislaine

GOFFAUX Jean-Claude REUTER Jean WILMAER Christine

GROSJEAN Marie-Claire RODWELL Amanda

Membres :

Au 25 mars 1999 : 17

Au 30 novembre 1999 : 30

Au 28 février 2001 : 35

La paris était gagné, car il fallait faire face aux frais : location du local a l’Argayon, les équipements, le matériel,…

La situation en 2015 :

La Présidente Marianne Deville (devient membre du club le 3 février 2002) : elle fait une ascension rapide dans le club, super active, elle est à la base du fusionnement des clubs, Argayon et Roman, qui sont devenus le B.C. Argayon Roman Nivelles, bravo et merci à tous les collaborateurs des B.C. Argayon et Roman.

Appendices :

La Coupe Zweiffel:

Jacques Limet voulait aligner une équipe du B.C. Roman et jouer en Zweiffel en plus de la LII, mais il fallait impérativement :

(1) que cette équipe fasse partie d’un club de tennis ou du golf,

(2) qu’elle introduise une demande d’acceptation d’un nouveau club auprès de la Direction de La Coupe Zweiffel. Jacques demande à Henri s’il ne pouvait pas prouver que nous faisions partie d’un club de tennis. Avec Mr Daufresne (père) c’était chose faite ; copie des statuts du tennis club l’Argayon, liste des membres de la nouvelle équipe Zweiffel et j’en passe, car il y avait urgence, saturation de clubs Zweiffel (environ 90), et il fallait montrer patte blanche. Après une longue attente et de multiples échanges, tél., correspondance, avec la Direction de la Coupe Zweiffel, nous obtenons enfin le feu vert pour aligner une équipe Zweiffel pour la saison 1998-1999, avec comme local le B.C. Roman, le Président, Michel Paulus était d’accord.

Les contacts de la Coupe Zweiffel  (à cette époque):

Melle Jacqueline Lemmens, Mme Janine Ropsy, Mr J.P Mevisse

(L’origine de La Coupe Zweiffel est due à Mme Zweiffel, joueuse de tennis, golf et le Bridge).

Classement des joueurs (durant la saison 1998-1999) :

Limet Jacques 51,94 Bisiaux Jacques 5,25

Richelot Yvette 13,49 Goffaux Jean-Claude 3,17

Reuter Jean 9,30 Grégoire Marinette 1,74

Bogaerts Henri 8,00 Schaekels Anne-Marie 0,75

Grosjean Marie-Claire 7,50 Pierre Emilie 0,28

Wilmaer Christine 7,29

Note : les points étaient calculés selon le nombre de participations aux compétitions (LII et Zweiffel), et ne reflètent pas nécessairement la qualité du joueur.